Moi et les autres

La section “Gérer ma prise de conscience” s’est intéressée à comprendre son éco-anxiété et à identifier ce qui permet de la dépasser pour passer à l’action.

Les défis environnementaux auxquels nous faisons face sont tels qu’il est nécessaire que les autres personnes, un maximum de personnes, aient elles aussi cette profonde prise de conscience et qu’elles réussissent elles aussi à se mobiliser. Vous avez peut-être déjà essayé de provoquer ce réveil de conscience, ça n’est pas facile, on se heurte facilement à un mur. Alors comment s’y prendre ?

Cette section est une boîte à outils pour vous aider à réussir à ce que les personnes à qui vous vous adressez ouvrent les yeux et pour les amener à se mettre en mouvement, dans leur domaine de compétences, avec le mode d’actions qui leur convient. Le terme “boîte à outils” est important, vous ne trouverez pas de techniques prêtes à l’emploi et infaillibles. Comme vous, vos interlocuteurs sont uniques, ils ont leur fonctionnement propre, leur propre capacité à gérer l’angoisse et l’incertitude. Pour les emmener avec vous, il va vous falloir trouver les moyens qui les touchent et qui leur correspondent. Cette boîte à outils est là pour vous y aider.


Prise de conscience : en parler autour de soi, ou pas ?

On vous explique ici pourquoi se taire n’est pas une bonne idée. Même lorsque la prise de conscience est là, on peut avoir de la réticence à parler de autour de soi du dérèglement climatique et de ses conséquences si rien n’est fait, ou plus globalement des problèmes environnementaux.

Continuer la lecture

Comment en parler autour de soi : le message

Voici quelques conseils pour que votre message soit bien reçu par votre interlocuteur. Ca y est, vous êtes décidé et motivé : vous allez parler de votre prise de conscience du dérèglement climatique et environnemental. Votre but, convaincre les autres afin qu’on soit de plus en plus nombreux à agir.

Continuer la lecture

Comment en parler autour de soi : s’adapter à son interlocuteur

Cet article va vous donner quelques pistes pour vous aider à vous adapter à votre interlocuteur afin que le contenu reçu soit entendu et qu’il soit le plus proche possible du message que vous avez voulu faire passer. Ca y est, vous êtes décidé et motivé : vous allez parler de votre prise de conscience du dérèglement climatique et environnemental. Votre but, convaincre les autres afin qu’on soit de plus en plus nombreux à agir.

Continuer la lecture